« C’est pas la taille qui compte ». Vraiment ?

oui, la taille ça compte vraiment

On entend parfois cette phrase de la bouche de nombreuses femmes et de certains messieurs qui cherchent à se rassurer. Il semblerait qu’en réalité, la taille ça compte – un peu -, quand même.

Ça compte pour la reproduire

La taille compte, d’après des chercheurs de l’Université d’Utah, aux États-Unis. Selon leur étude relayée par The Telegraph, il y aurait un lien entre les hommes qui rencontrent des problèmes de fertilité et ceux qui sont dotés d’un petit pénis. Après avoir analysé 815 hommes rencontrés dans une clinique spécialisée dans les troubles de l’érection et les difficultés pour à avoir des enfants, ils notent qu’une différence de seulement un centimètre pourrait avoir des effets sur la fécondité.

Selon eux, les hommes dont la longueur du pénis en érection est en moyenne de 13,4 centimètres auraient moins de risque d’avoir des problèmes de reproduction, que ceux dont le pénis mesure 12,5 centimètres. Selon l’Académie nationale française de chirurgie, la longueur moyenne de l’organe masculin au repos est de 9 à 9,5 cm et de 12,8 à 14,5 cm en érection.

Le buste est le premier critère de séduction

« Les biologistes pensent que chez les hommes modernes, les Homo sapiens, avant qu’ils ne portent des vêtements, les femelles utilisaient la taille du pénis comme un des facteurs pour choisir le meilleur partenaire potentiel pour la reproduction. Mais peu de données pouvaient jusqu’alors appuyer cette hypothèse », confirme Michael Jennions, professeur de biologie à l’Australian National University à Canberra, un des principaux auteurs de ces travaux publiés dans Proceedings of the National Academy of Sciences.

Alors, pour confirmer cette hypothèse, les chercheurs montrent une série d’images de silhouettes d’hommes aux tailles et aux anatomies – pénis au repos compris – différentes, à 105 jeunes femmes, âgées de 26 ans en moyenne. Les résultats montrent que dans 80 % des cas, le buste est le premier critère de séduction. 5,1 % pour la taille se fient à la taille et 6,1 % au pénis. Mais évidemment, à notre époque, les hommes ne se baladent plus le petit oiseau à l’air.

7,6 cm maximum

« La première chose que nous avons observée est que la taille du pénis influence l’attrait exercé par les hommes », explique Brian Mautz, le biologiste qui a mené l’étude. Mais, comme pour tout, il y a une limite. Les notes données aux hommes augmentent jusqu’à 7,6 cm. Après cette taille, les femmes cherchent plutôt un homme grand avec de larges épaules et des hanches plus fines, dont le torse forme « V ».

En fait, les femmes recherchent des hommes bien proportionnés. Un homme de 1,70 mètre doit avoir un pénis de 11 centimètres, quand un homme qui mesure 1,85 mètre, peut se contenter d’un pénis 7 centimètres. Mais, si vous ne rentrez pas dans ces caractéristiques, ne désespérez pas, messieurs. Il y a bien d’autres moyens de satisfaire et de faire jouir votre partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *