La taille du pénis révélerait des traits de personnalité 

Depuis le COVID-19, et les confinements répétés, le partage d’images intimes en ligne a explosé.  C’est un fait qui a attiré l’attention de chercheurs qui ont donc décidé d’étudier les réactions au regard de photos de différents pénis. 

L’étude a été réalisée auprès d’une centaine d’étudiants, principalement des femmes 

Cette étude publiée en aout 2022, par la revue académique « sexualité & culture » a été réalisée auprès de 106 étudiants (dont 80% de femmes), auxquels ils ont présenté 24 photos de pénis. Plus ou moins larges, longs ou poilus. S’en suivaient 11 questions pour évaluer lesquels leur paraissaient le plus attrayant, si ils s’imaginaient une personne bonne au lit, extravertie, sympathique, anxieuse, dominant ou dominé… et ainsi de suite. 

D’après les résultats, les chercheurs ont conclu que les différences des pénis étaient bel et bien associés par les étudiants à différentes hypothèses sur la personnalité : « La découverte suggère que la perception du pénis d’une personne contribue à une théorie socialement partagée de la personnalité d’une personne. »

Les résultats 

Les pénis considérés comme plus conformes aux stéréotypes étaient considérés comme plus attirants. Ces stéréotypes étaient liés à des traits tels que la compétence sexuelle, la conscience, l’activité sexuelle, l’agrément et l’ouverture aux expériences. La conformité aux stéréotypes était également associée (de manière modérée) au névrosisme et à la propension à chercher le plaisir.

En ce qui concerne la circonférence, les hommes ayant des pénis étroits étaient perçus comme plus névrosés, tandis que ceux ayant un pénis large étaient considérés comme étant plus actifs sexuellement, meilleurs au lit, plus extravertis, plus ouverts aux nouvelles expériences, plus agréables et ayant eu plus de partenaires sexuels.

One thought on “La taille du pénis révélerait des traits de personnalité 

  1. Ce paragraphe paraît assez débile ! En effet, dire : « Les pénis considérés comme plus conformes aux stéréotypes étaient considérés comme plus attirants. » est stupide dans la mesure où on n’a pas défini préalablement les stéréotypes ! Les stéréotypes auraient dû être présentés avant cette phrase….

    Cette autre phrase paraît également assez débile :  » Ces stéréotypes étaient liés à des traits tels que la compétence sexuelle, la conscience, l’activité sexuelle, l’agrément et l’ouverture aux expériences. » Comment des filles confrontées à la simple vue d’un sexe peuvent en déduire  » la compétence sexuelle, la conscience, l’activité sexuelle, l’agrément et l’ouverture aux expériences » sans l’avoir… « pratiqué ? Du grand n’importe quoi à, mon avis, sauf à penser que cet article a été rédigé n’importe comment…Il est vrai que de plus en plus de personnes, journalistes, chroniqueurs, intervenants, consultants, voire « messieurs tout le monde », ignorent la syntaxe et la grammaire française…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *