Comment savoir si votre partenaire vous trompe : les signes révélateurs

Comment savoir si votre partenaire vous trompe : les signes révélateurs

Des spécialistes de couple ont identifié les signes évocateurs qui permettent de savoir si l’on est trompé(e) par sa moitié…

Certains signes peuvent vous alerter sur une potentielle infidélité de votre partenaire. 

Selon des spécialistes, thérapeutes de couple et psychologues, ils concernent des attitudes physiques et des comportements émotionnels. 

Si votre partenaire est plus affectueux(se) que d’habitude, il est légitime de se poser des questions, d’après les spécialistes. Cet élan de tendresse soudain peut résulter d’un sentiment de culpabilité ressenti par ce dernier ou cette dernière suite à ses actes d’infidélité.

Si votre partenaire ne vous désire plus autant qu’avant…

S’il ou si elle vous couvre de cadeaux, surnommés les “guilt gifts” par les psychologues, dits “cadeaux de culpabilité” en français, sachez que votre partenaire infidèle ne vous les offre que pour se déculpabiliser et se sentir mieux suite à sa trahison.

Si votre partenaire ne vous désire plus autant qu’avant et qu’il ou elle est moins demandeur(se) sexuellement, même si on peut toujours au début mettre cela sur le coup de la fatigue, si avec le temps, cela persiste, c’est qu’il y a un réel problème…

Si vos disputes se font de plus en plus fréquentes…

L’instabilité émotionnelle de votre partenaire peut également témoigner d’une éventuelle tromperie, surtout si ce n’est pas dans son tempérament habituel d’être lunatique. Il se peut que les problèmes qu’il ou elle rencontre dans sa relation parallèle rejaillisse sur votre propre relation…

Si le partenaire est excité(e) et joyeux(se) au moment de vous quitter, mais qu’il ou elle n’est pas aussi enjoué(e) lorsqu’il ou elle est en votre compagnie, il y a peut-être un hic…

Si vos disputes se font de plus en plus fréquentes, chaque prétexte possible peut se transformer pour lui ou elle en une excuse pour créer un conflit ou une distance entre vous deux, ou même pour vous quitter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *